Chaque année, de nombreux ménages ont recours au crédit pour payer leurs impôts. Un signe de déséquilibre budgétaire que le rachat de crédits peut corriger.

Le crédit impôt

On entend par crédit d’impôt un emprunt personnel souscrit auprès d’un organisme bancaire et qui permet de payer ses impôts. Face aux augmentations de taxes, certains ménages parviennent avec difficulté à boucler les fins de mois et lorsque le paiement des impôts arrive à échéance, le recours au crédit est presque inévitable pour s’acquitter de sa dette.

Seulement, son utilisation trop abusive peut vite créer un déséquilibre que le regroupement de prêts impôt parvient à rectifier.

Faire racheter son prêt impôt

Le principe du rachat de crédit impôt (nature réelle : consommation) est relativement simple : il suffit de rassembler plusieurs emprunts en un seul (dont le prêt des impôts), ce qui permet à l’organisme mandaté pour le rachat de vous proposer un nouveau crédit qui lui est désormais unique.

Cela signifie que le paiement de tous les crédits se fera désormais chez un seul organisme et donc une seule date d’échéance sera valable. La nouvelle mensualité est plus faible que les anciennes et le nouveau taux est renégocié.

Intérêts du regroupement de prêts impôts

Les intérêts sont multiples et variés mais en règle générale la raison principale est la baisse du montant de mensualité. Le budget permet de reprendre son souffle et d’éviter de basculer dans une situation instable qui peut conduire à du surendettement.

L’autre raison est de profiter de la baisse des taux pour abaisser le coût de son crédit. C’est notamment le cas lorsque le refinancement contient des prêts renouvelables qui présentent des taux jusqu’à 19%…

Enfin, le retour à une situation plus stable permet d’aborder un mode de consommation beaucoup plus serein.