Si 2016 a fait figure d’une année exceptionnelle pour accéder à la propriété ou, pour les propriétaires, à faire racheter leurs crédits immobiliers, il semblerait que l’année qui débute à peine soit porteuse de bien moins d’enthousiasme.

Des rachats de crédits par milliers en 2016

Il y a quelques mois encore, de plus en plus de propriétaires de biens immobiliers souhaitaient obtenir, dans les plus brefs délais, un rendez-vous avec leurs banquiers. En cause : la volonté de revoir à la baisse, de renégocier leur crédit immobilier. En effet, à cette période, on assistait à une diminution sans équivoque des taux d’intérêt dans le secteur immobilier, si bien que sur des crédits étalés à plusieurs années, ce sont des milliers d’euros qui pouvaient être économisés.

Ainsi, on a alors assisté à une valse des rachats en tout genre, certains banquiers se battaient pour garder leurs clients, rachetant leurs crédits à perte (quand les assurances visaient à contrebalancer la tendance), quand les clients se mettaient à visiter la concurrence à la recherche de la meilleure offre de rachats de crédits…

Mais à en croire les tendances annoncées, 2017 sera bien moins avantageuse pour tout ce qui a attrait au rachat de crédit. C’est en tout cas ce qu’indique le site monsieurcredit.fr.

Immobilier : les conditions se durcissent pour les rachats de crédits

2017, vers une nouvelle hausse des taux d’intérêt

Si l’année ne fait pourtant que commencer, pour se préparer au mieux, mieux vaut être prévenu de l’annonce des taux d’intérêt qui se profile à l’horizon.

On apprend également une majoration mise en avant par les différents organismes bancaires qui entendent ainsi, par cette occasion, durcir les modalités de rachats de crédits, quand la priorité sera avant tout donnée aux nouveaux acquéreurs. On comprend donc une cessation de l’arrivée d’un flux de plus en plus conséquent des dossiers de rachats de crédit, quand, comme en s’en doutait à la fin de l’année dernière, les banques ont décidé de cesser de céder aux conditions de leurs clients, parfois à leurs désavantages.

Enfin, quoi qu’il en soit, pour pouvoir obtenir une offre de crédit immobilier plus intéressante et réaliser quelques belles économies au passage, souvenez-vous de la possibilité de vous diriger vers un autre organisme pour l’assurance de votre crédit en cours, ce qui ne manquerait assurément pas d’être plus avantageux…