Crédit immobilier : le remboursement anticipé

Crédit immobilier : le remboursement anticipé

Suite à une arrivée d’argent impromptue, les emprunteurs peuvent envisager le remboursement anticipé d’une partie ou de la totalité d’un emprunt immobilier.

Le remboursement anticipé

Suite à un rachat de crédit ou l’arrivée imprévue de fonds, il peut être intéressant de procéder au remboursement anticipé de son crédit immobilier. Cependant, dans certains cas, cette opération peut ne pas se révéler intéressante financièrement.

En effet, certains contrats de prêt contiennent des indemnités de remboursement anticipé (IRA). Ces indemnités sont imputées par l’établissement prêteur, afin de les dédommager des intérêts qu’ils ne percevront plus suite à la clôture des mensualités. Ces indemnités sont variables en fonction des cas et il sera possible de les négocier avec l’établissement de prêt. Généralement, ces indemnités représentent au maximum six mois d’intérêts au taux moyen du crédit, ou alors 3 % du capital restant dus. S’il reste peu de mensualité à rembourser car le contrat est proche de son terme, le remboursement anticipé peut également ne pas être une solution adéquate. De même, lors d’une opération de rachat de crédits, de nombreux contrats excluent la possibilité de remboursement sans pénalités. La vérification des termes du contrat s’impose donc dans tous les cas avant d’entamer une opération de ce type.

Conséquences du remboursement anticipé

Le remboursement anticipé d’une partie de l’emprunt peut réduire drastiquement le coût global de l’emprunt. La masse des intérêts sera réduite, ainsi que le coût des mensualités de l’assurance emprunteur. Au choix de l’emprunteur, le remboursement partiel entraînera une durée de remboursement raccourcie et un montant de mensualités qui reste constant, ou bien une réduction du montant des mensualités en fonction du capital restant dû et des intérêts correspondants.

Pour un remboursement total, le remboursement anticipé va réduire le taux d’endettement et pourra donc permettre un nouvel emprunt. Selon la période du crédit à laquelle aura lieu le remboursement anticipé, la masse d’intérêts et de cotisations d’assurance économisée sera plus ou moins importante. Enfin, si le contrat prévoit des frais de remboursement anticipé, il sera possible de réaliser une simulation afin de s’assurer que le bénéfice découlant de l’opération sera supérieur aux frais.

Posted in Blog.